Hello les amis

Je sais ça fait longtemps que je n’ai rien posté. Le marathon de Malte qui aurait dû être, en février, le deuxième de mon #ChallengeHAROZ avait été annulé à cause d’une tempête violente comme je vous l’avais communiqué sur ma page FB. Ce contretemps ne justifie pas à lui tout seul cette absence prolongée. Je vous demande de m’excuser.
Autant vous dire que j’étais dépité mais hargneux aussi et impatient de prendre ma revanche . Et Ô combien j’attendais ma prochaine course officielle pour me remettre dans le bain ! Je vous promet avant la fin du mois un article avec une rétrospective sur cet évènement et sur ma vision de la gestion de la déception.

Du coup ce deuxième weekend de mars, j’ai eu la chance de courir mon premier ultra officiel ! Et ma deuxième course de l’année après le marathon de Cernay en janvier dernier.

Et autant dire que j’étais déterminé à la ramener cette médaille même si niveau préparation spécifique j’étais proche de … bah du néant je l’avoue quand je regarde mon compte Strava !!!

L’Ecotrail de Paris dans sa version 80Km avec 1500m de D+
Oui quitte à faire les choses autant les faire à fond !

Malgré ce qui va suivre , oui je parle bien de chance. Je considère que ça reste un privilège pour moi de pouvoir courir alors que tant d’autre ne le peuvent pas . Les émotions n’en sont que plus renforcées sachant que je cours aux couleurs d’Haroz qui opère en milieux hospitaliers pour apporter des parenthèse de joie et  de bonheur et des fenêtre sur un monde féérique pour les enfants malades et en situation de handicap. J’ai cette chance d’être en assez bonne santé pour pouvoir  réaliser une de mes passions. C’est pourquoi aussi je les soutiens et j’ai organisé une cagnotte pour récolter des dons